Salle André Delvaux - ULB (Bruxelles)

A l'occasion de la sortie du livre "Le Genre humain, n° 59. Chanter, rire et résister à Ravensbrück"une soirée de présentation est organisée au cours de laquelle, nous aurons le plaisir de présenter un extrait du spectacle.

Couverture genre humain

Sous la direction de Philippe Despoix, Marie-Hélène Benoit-Otis, Djemaa Maazouzi et Cécile Quesney, préface d’Esteban Buch :

Les laboratoires de l'horreur et de la mort industrielle que furent les camps ont paradoxalement aussi été des lieux de création. Création dans des conditions extrêmes, presque toujours clandestine et souvent le fait de simples amateurs pour qui elle constituait une ultime planche de liberté – ou de résistance. Ce fut le cas dans le camp de femmes de Ravensbrück avec Le Verfügbar aux Enfers, pièce écrite fin 1944 par l'ethnologue Germaine Tillion (1907-2008) avec l’aide de ses compagnes résistantes déportées. Œuvre de survie collective, cette « opérette-revue » sans partition, qui détourne avec humour un répertoire varié d'airs populaires, éclaire de manière exemplaire les relations complexes entre mémoire musicale et résistance dans les camps. Rédigés par des spécialistes internationaux, les chapitres de cet ouvrage en explorent les diverses dimensions sous un angle multidisciplinaire. Un entretien inédit mené auprès de Germaine Tillion peu avant sa mort, ainsi qu'une reconstruction des sources de cet étrange théâtre de la mémoire musicale d'avant-guerre, complètent ce volume préparé par l’équipe de recherche « Mémoire musicale et résistance dans les camps ».

  • souffleusesdechaos@gmail.com

Salle André Delvaux - ULB 20 avenue Paul Héger Campus du Solbosch - bât F1, 1000 Bruxelles Belgique